codedesuivi codedesuivi
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 09 mars 2014

LES ENIGMES DE MONSIEUR PAUL

VIENT DE PARAITRE


Aux éditions brumerge

Les énigmes de Monsieur Paul

de Paul Tojean

http://les-editions-brumerge.wifeo.com/les-enigmes-de-monsieur-paul.php

http://les-editions-brumerge.wifeo.com/


Trente-et-un textes composés au jour le jour et illustrés par Gaston-Louis Marchal.
Cette composition a été élaborée à partir des titres préalablement choisis
et soigneusement découpés dans un journal, du 1er au 31 janvier,
constituant ainsi la présente plaquette.

« Aucun doute n’est permis, ce Monsieur Paul qui nous propose ses énigmes, n’est-il pas simplement Paul Tojean lui-même ? Et derrière le pseudonyme de Paul Tojean, ne retrouvons-nous pas le poète Eric Guillot, auteur de Neuf Poèmes d’Amour et de L’Art de déplaire ?...
Il va sans dire que Les énigmes de Monsieur Paul n’ont d’autre but que de nous interpeller et de nous faire ouvrir les yeux sur une réalité qui ne cesse de défier la fiction.
L’humour est grinçant, il est jaune ou noir à l’instar de l’humeur de cette artiste qui « va interpréter sa propre tragédie ». Car le maître-mot de ce recueil n’est autre que l’imposture qui asservit tout un chacun en le confinant dans un rôle où il devient sa propre marionnette.
« Qu’est-ce qu’on attend, demande le poète, et de répondre très vite « Mais la fête est terminée ! ».
Et pourtant « la belle diva/s’envole toujours plus haut », écrit Paul Tojean et au lecteur d’imaginer alors que c’est la poésie qui nous invite « parmi les voix ensevelies » à goûter à cette beauté du monde vers laquelle montent nos aspirations alors que nos repères et valeurs disparaissent telle « la fonte des glaces » qui « s’est accélérée… ». Les énigmes de Monsieur Paul, un petit opuscule  à s’offrir d’urgence pour en savourer sans détour les trouvailles et les jeux de mots magnifiés par les illustrations tout en finesse de Gaston-Louis Marchal. »

(Extrait de l'Avant-dire de Françoise Urban-Menninger)

******

« De petits morceaux d’histoire sortis de leur contexte, privés de leur devoir d’information, mariés les uns aux autres pour recomposer  une famille de mots  qui donne un sens nouveau à l’écriture poétique. »      
                                     (Christophe Cathala, journaliste)

 

Les commentaires sont fermés.